Supervision individuelle de cas cliniques.

Destinée à tout intervenant soucieux de la qualité de sa pratique thérapeutique et aux thérapeutes en formation (psychologues et médecins psychiatres). En effet, en début de carrière, un espace de supervision peut se révéler  très soutenant.

Les heures de supervision sont reconnues et validées par la FSP et la FMH sur le plan fédéral, ainsi que la formation du DAS organisée par les universités de Lausanne, Genève et Fribourg.

L’espace de supervision peut varier : nous pouvons travailler sans notes de séances, avec l’aide d’un génogramme, à l’aide de vidéo ou de tout autre matériel souhaité.